DÉCOUVREZ-NOUS

IL ÉTAIT UNE FOIS ...

Gribouilli est la 1ère association professionnelle de gardes d’enfant d’IDF, fondée en mai 2017, dont le but est la professionnalisation et la valorisation des métiers de petite enfance, en particulier d’accueil à domicile et chez l’assistante maternelle.

Gribouilli a mis en œuvre un programme d’ateliers et du suivi individuel gratuits et accessibles à une communauté apprenante de plus de 1000 franciliennes (en poste, en recherche d’emploi, en insertion, en régularisation). Notre principe est l’autonomisation par la participation active et volontaire au développement, à l’animation des activités professionnalisantes et à l’accompagnement de parent-employeurs.

Gribouilli fait ainsi émerger des solutions « par et pour les nounous » s’inscrivant dans les Objectifs de Développement Durable de l’ONU.

LES AMBASSADRICES

REPRÉSENTANTES DE GRIBOUILLI

Le coeur de Gribouilli

Chaque année, une nouvelle promotion d’ambassadrices rejoint Gribouilli et prennent en main leur métier à l’image d’Aminata. Salariées ou bénévoles, elles sont plus d’une dizaine et participent à la gouvernance de l’association. Elle sont aussi un modèle pour toutes les gardes d’enfants et sont la colonne vertébrale de Gribouilli. 

NOTRE ÉQUIPE SALARIÉE

QUI PERMET CHAQUE JOUR D’ÊTRE AU PLUS PRÈS DE VOS BESOINS

Fondatrice-Directrice,
et Ambassadrice

Directrice adjointe

Responsable du
Pôle Emploi
et Ambassadrice

Responsable du
Pôle Parentalité
et Ambassadrice

Responsable des Partenariats

Responsable communication et marketing

Responsable Pôle social et ambassadrice

Chargée de Projet en alternance 

Chargée de Développement commercial

Responsable des Systèmes d’Information

LE MOT DE LA DIRECTRICE

Chères Gribouilleuses, Chers Amis, 

Parler de l’année 2021 est compliquée tant notre préoccupation dans l’actualité. Depuis la crise sanitaire à laquelle nous faisons face avec force et dignité jusqu’à présent pour ne laisser aucune de nos bénéficiaires dans la solitude et répondre aux mieux leurs besoins les plus urgents : ruptures de contrat, licenciements abusifs, adaptation au télétravail.

Avant toute chose je tiens particulièrement avec sincérité à remercier les équipes autour du projet qu’elles soient salariés ou bénévoles, notamment les nouvelles arrivées. Je tiens aussi à remercier tous les donateurs financiers ainsi que nos bénéficiaires qui nous font confiance et nous soutiennent. Toute cette énergie positive nous aide à maintenir l’association et de mettre d’autres projets en place. En tant que Fondatrice et Directrice de l’association Gribouilli, je peux souligner l’investissement de l’ensemble des équipes bénévoles et salariés en bonne intelligence collective.

Toutes ont permis de faire aboutir la réflexion sur une nouvelle organisation en plein changement d’échelle. Nous avons renforcé nos actions, nous avons multiplié les ateliers d’accompagnement à l’emploi, nous avons fait évoluer notre pôle solidarité pour être à l’écoute pour conseiller et orienter auprès des services sociaux, des services administratifs, et juridique. Nous avons aussi mis en place des moments de rencontres d’échange et remise de chèque alimentaire, distribution de jouets pour les tout petits de nos bénéficiaires. Les rencontres d’accueil café ont été des havres de paix avec des espaces de détente et de partage pour rompre l’isolement, renforcer les liens, redonner la confiance et motivation. Vu la multiplication des appels, un service hotline a été mis en urgence avant toute chose pour rassurer, recenser les besoins, orienter et informer.

La crise sanitaire nous a aussi fait accéléré notre mesure de soutien aux familles en situation de précarité qui n’arrivent pas à trouver un mode de garde. Grâce à nos mécènes, nous avons mis en place Domavip, un dispositif qui a permis à des dizaines de parents de retrouver une conciliation des temps de vie leur permettant de retourner à l’emploi ou à la formation. 

Nous pouvons nous féliciter de notre succès, Gribouilli continue de grandir, mais les moyens financiers ne sont toujours pas là pour répondre aux attentes et besoins urgents de tous nos bénéficiaires, nos salariés, et nos bénévoles, il nous manque encore des compétences, et d’expertise. Il nous manque aussi du temps, du matériel, des outils, de l’espace.  Nous avons presque l’impression que nous passons notre temps à demander ou mendier alors que c’est une évidence que ce projet doit être financé entièrement par les pouvoirs publics, les branches professionnelles et les entreprises.

Malgré nos difficultés, la dynamique est bien présente dans nos équipes !

En conclusion, notre association est déterminée et motivée, et viendra en force auprès de notre coopérative en tant qu’allié et soutien, et grâce à vous nous continuons nos actions de professionnalisation et solidarité auprès de nos collègues garde d’enfant, et aux familles tout en sachant que la sécurité des enfants et leurs épanouissement seront toujours nos priorités.

Aminata Diouf,
Fondatrice et Directrice Générale